Investir dans un site web : 4 conseils pour ne pas se planter

investir site webL’investissement dans des sites web n’est pas un domaine très développé en France, mais c’est un marché prometteur en progression d’année en année.
Tout le monde peut acheter un site web, même les novices, mais quelques précautions doivent être prises pour ne pas se planter, car même sur internet, un investissement reste de l’argent mis en jeu et il faut le rentabiliser.

 Voici quatre conseils à suivre pour éviter de se planter lors de l’achat d’un site web :

1. Respecter les droits de propriété industrielle

Les sites internet, y compris leurs adresses ou noms de domaines peuvent être déposés auprès de l’INPI pour être protégés et il en est de même pour les noms de marques. Si vous achetez un site dont le nom ou l’adresse est déposé auprès de l’INPI, le propriétaire de la marque pourrait vous demander d’arrêter toute activité avec le site.

Dans ce cas, vous perdrez tous vos droits et aucun remboursement ne sera envisageable.
Il est donc nécessaire avant d’acheter un site web, de vérifier s’il ne s’agit pas d’une marque déposée. Il est possible de faire cette vérification sur le site de l’INPI.

2. Vérifier les statistiques du site

Pour qu’un site soit rentable, il faut qu’il attire du trafic, et pour savoir si le site que vous allez acheter est une bonne affaire ou non, il faut voir ses statistiques, les demander au vendeur, et surtout les vérifier ou les faire vérifier par un expert si vous êtes novice. Il est très facile de créer de fausses statistiques, de les gonfler artificiellement et temporairement et cette pratique est plus courante qu’on le croit.

3. Savoir ce que coûte réellement le site

Dans le coût du site, il y a son prix d’achat bien sûr mais il faut savoir que pour les statistiques du site qu’on vous présentera, un investissement en campagne payante a été fait. Il faut donc savoir le rapport investissement/retour sur investissement des campagnes lancées par l’ancien propriétaire du site et savoir si c’est rentable. Si le site a dû investir des sommes faramineuses pour une augmentation négligeable du trafic, laissez tomber.

4. Connaître le passé du site

Le site que vous avez acheté a un passé et déjà probablement une réputation, bonne ou mauvaise.

Il faut vérifier s’il a été impliqué dans des opérations frauduleuses ou malveillantes, comme les liens factices ou les spams agressifs. Ces pratiques ont un double impact négatif sur votre site. Premièrement, elles peuvent entraîner des sanctions de la part des moteurs de recherche qui ne le mettront plus en avant même si le contenu du site renferme des mots clés et balises performants.

Deuxièmement, ces pratiques peuvent valoir au site une mauvaise réputation auprès des internautes qui finiraient par s’en méfier.
Il est donc très important de se renseigner sur le passé du site, sur son référencement, ses pratiques anciennes et essayer de savoir s’il est filtré par google.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *